L’activité de la laiterie génère trois types de déchets :
recyclables, spéciaux et ultimes.

L’objectif est de recycler le plus de déchets possible pour réduire au minimum le volume de déchets ultimes ;
les déchets spéciaux, provenant pour la plupart du laboratoire, sont quant à eux éliminés via une filière spécique, en conformité avec la législation en vigueur.

COURBES D’ÉVOLUTION DU VOLUME DE DÉCHETS

Les déchets ultimes ont été divisés par 1,85 alors que dans le même temps, la production a été multipliée par 1,3.