DOMINIQUE RETIER

Beurrier : veiller au grain… de beurre

Témoignage de Dominique Retier, beurrier

Dominique Retier est l’un des quatre beurriers de la Laiterie Saint-Père. Sa mission : fabriquer et conditionner du beurre en plaquettes, en barquettes ou en cubes de 25 kg (pour le stockage). Pour cela, selon les recettes à produire (conventionnel, bio ou Oméga 3, doux, demi-sel ou au sel de Guérande), il utilise une baratte ou un butyrateur, et veille sur cinq lignes de conditionneuses.
« Ce que j’aime dans le métier, c’est que chaque recette est différente ». Selon les cas, le beurrier utilise la baratte ou le butyrateur et adapte sa façon de travailler pour obtenir le résultat attendu, conforme aux exigences du client. « Suivant les caractéristiques de la matière première (la crème), son taux de matière grasse, la température, le pourcentage d’humidité, le niveau d’acidité, la quantité de sel… le résultat ne sera pas le même et le temps de barattage non plus ! Cela nécessite d’être vigilant à chaque étape, de suivre la transformation, l’évolution du grain de beurre.»
Si un problème survient sur l’une des machines, Dominique Retier doit aussi en trouver l’origine et procéder aux réglages nécessaires. « Cet aspect technique est intéressant car je travaille sur deux machines très différentes l’une de l’autre : la première est automatisée et ses réglages se font sur ordinateur ; la seconde est manuelle, rien à voir !».

parcoursDominique Retier a intégré la Laiterie Saint-Père en 1987 « comme saisonnier à la poudre de lait, pour faire les sacs ». Avant d’être beurrier, il a été conducteur de machine. Aujourd’hui, le recrutement s’effectue sur baccalauréat en industrie agroalimentaire.

profilBonne connaissance des installations agroalimentaires, des matières premières et normes alimentaires. Aisance dans la manipulation des machines. Rigueur, sérieux et réactivité.